Balade Sauvage

by Jean Elliot Senior

/
  • Immediate download of 12-track album in the high-quality format of your choice (MP3, FLAC, and more), plus unlimited mobile access using the free Bandcamp listening app.

     €9 EUR  or more

     

1.
2.
3.
4.
05:03
5.
6.
7.
8.
9.
04:58
10.
11.
12.

about

« Balade Sauvage, le premier album de Jean Elliot Senior, raconte en 13 titres l’aventure d’une plante d’appartement qui décide un matin de s’échapper pour retourner vivre dans la forêt tropicale.
Dans la lignée des concepts album des années 70, Balade Sauvage peut également s’entendre comme l’évocation de la perte de l’adolescence et de ses illusions...»


Balade Sauvage is the first album from Jean Elliot Senior. This is a modern fairy tale, concept album, telling the story of a plant living in a appartement, who decides one morning to break loose and go to live in the rainforest.

credits

released 04 February 2013
Album recorded and mixed at Black Box Studio by Dave Odlum.
Album enregistré et mixé au Black Box Studio par Dave Odlum

tags

tags: folk

license

all rights reserved

feeds

feeds for this album, this artist
Track Name: 1-Mauvaise Herbe
Je ne suis qu’une plante d’appartement
Même pas piquante ou vénéneuse
Je ne suis pas un lierre ou un grimpant
Je ne suis qu’une plante d’appartement.
Ça fait 7 ans que je suis malheureuse.

Je suis née au fond d’un magasin
Et j’ai grandi sur un étal
Moi qui rêvait de me faire la malle
De regagner la forêt tropicale
Avec les hyènes et les chacals.

Un matin sur un marché
J’ai été achetée par les Martin
Les mioches à longueur de journée
M’arrachent les feuilles pour s’amuser
Si je pouvais, ça me ferait chialer.

L’enfermement me rend toxique
Autant qu’un cactus du Mexique
Je suis un conquistador de salon,
Un matador sans ambition !

Si je pouvais tomber amoureuse
D’un beau cactus ou d’un Yucca
D’une mauvaise herbe un peu crâneuse
Ou d’un robuste pied de coca,
Me droguer à l’œil ça serait extra.
Track Name: 2-Sève Noire
C’est seule dans le salon en plein cœur de la nuit
Que j’échafaude des plans pour tromper mon ennui
À la lumière des néons qui clignotent dans la rue
Je m’invente un futur aux plaisirs méconnus.

C’est aux 12 coups de minuit que je viens à la vie
Telle une plante sanguinaire des plaines de Moldavie
Je quitte petit à petit ma douce léthargie
Pour poursuivre en secret mon rêve inassouvi.

J’ai dans la tête des refrains, des douces mélodies
Les arpèges incertains d’un piano désuni
Qui glissent sur mes feuilles comme des gouttes de pluie
Et atténuent mes peurs au milieu de la nuit.

Et j’égraine les heures au monotone refrain
De l’horloge du salon et de son va et vient
Le tic-tac incessant qui jamais ne s’éteint
Et m’accompagne, fidèle, jusqu’au petit matin.

Demain à l’aube, ça sera le grand jour
Je vais poinçonner l’aller et jamais le retour
À moi la clé des champs à moi les quatre vents
Je vais vivre pour de bon et quitter ce salon.
Track Name: 3-Mon Paradis
J’avais pas envie de flétrir pour de bon
de voir vieillir mes illusions
à l’ombre dans ce salon
j’aurais pu abandonner et
me laisser faner sur pied
et toujours regretter.
Mais j’ai gardé le cap,
j’ai pris mes racines à mon cou
et juste à l’aube j’ai mis les bouts,
pour mon paradis,
au cœur de la nuit, où toutes mes amies m’attendent et tuent l’ennui.
La chance m’a souri pour mon escapade,
en route pour la promenade,
c’est la plus belle des ballade.

j’ai croisé sur la route un tas de gens bizarres,
bonnimenteurs et beaux parleurs, tireuses de cartes de hasard.
Tous ont essayés de m’empecher d’avancer, si je les avaient
écouté j’aurai déjà renoncé.
Mais j’ai gardé le cap,
les yeux fixés sur l’horizon,
contre les vents je tiendrai bon, vers mon paradis au
cœur de la nuit, moi et mes amis, on danse, on chante, on ri
la vie me souri, dans mon paradis à l’abri sur ma colline
je fais la fête avec mes copines.

C’est pas toujours la belle vie,
La pluie parfois et puis le froid,
Le vent et l’ennui. Mais moi au Moins j’ai choisi de vivre libre au
Grand air, tranquille avec mes amies, dans mon paradis...
Track Name: 4-La pampa
Et pourquoi pas en Argentine ?
Je pourrais m’adosser à une colline
Au cœur des réserves Andines
Au pied d’un arbre à grenadine.

Je rêve de tango, de Charango
De pampa et de Gauchos
Entre San Luis et Valparaiso
Les putains et de matelots.

Au son du bandonéon
Je ferai fleurir mes bourgeons
Et mes racines en accordéon
Chanteront les chants de l’évasion.

Moi qui étais née si minable
Une pauvre pousse à peine viable
Me voilà presque enracinée
Au pied des Andes à me faire bronzer.

Je pense à toutes mes copines
Qui ne verront jamais l’Argentine
En train de flétrir sur un rayon
Ou dans un pot sur un balcon.

Moi j’ai pris mon destin en main
Je suis devenue clandestin
Et sur un cargo Colombien
Je me suis tirée au petit matin.

Et par un beau matin d’hiver
Après au moins 6 mois de mer
3 jours de piste dans la pampa
J’étais au pied de l’Aconcagua.

J’ai dénoué mon baluchon,
mon paquetage de vagabond
Et sous le soleil de midi,
j’ai su que tout était fini.t
Track Name: 5-Adieu Famille
C’est ma première nuit seule dans la rue
Il fait froid et je me sens perdue
Je n’ai plus que moi sur qui compter
J’espère n’avoir jamais à le regretter.

J’étais la plus belle de vos filles
Et vous m’avez crue épanouie
Pourtant je n’avais qu’une seule envie
Suivre la route que j’ai choisie.

Vous ne m’oublierez jamais.

C’est dur d’avancer sans se retourner
C’est dur de penser que je vous ai blessés
Il est trop tard pour m’arrêter
Je vais poursuivre ma destinée.
Vous ne m’oublierez jamais
You’ll never forget me.
Track Name: 7-Les sirènes Haïtiennes
Bien cachée à fond de calle
Le roulis des vagues me trimballe
Au large des côtes Américaines
Le chant des sirènes Haïtiennes
Fredonnent des douces mélodies
Et psalmodient des rhapsodies.

Sur le pont les matelots
Reprennent avec des trémolos
Les chants de ces chansons païennes
Le chant des sirènes Haïtiennes
Et eux aussi ils psalmodient
Ces satanées rhapsodies.

Et le capitaine du cargo
Se prend maintenant pour Fidelio
Au large des falaises Cubaines
Il est bon pour la quarantaine
Car lui aussi il psalmodie
Ces saloperies de mélodies.

Que c’est bon d’être un végétal
Quand tout le monde perd les pétales,
Moi au moins mes racines
M’empêchent de jouer les mutines.
Je ne suis pas prisonnière de mes rêves
Je n’ai besoin que de bonne sève.
Track Name: 8-Ballade Sauvage
Il y a tant de choses que je voudrais voir
Il y a tant d’avenir, il y a tant d’espoir
Il y a tant d’étoiles qui brillent dans le noir
Qui éclairent ma route, suivent ma trajectoire.

J’y serai demain, si tout se passe bien
J’aurai tout gagné, la paix et la liberté.

J’ai rêvé si souvent de cette escapade
D’une ballade sauvage,
D’une folle promenade.
Il n’y avait que moi pour suivre ma route,
Vivre sans les autres, vivre coûte que coûte.

J’y serai demain, si tout se passe bien
J’aurai tout gagné, la paix et la liberté.

J’ai tous les possibles, tous les horizons
Une centaine de saisons et de floraisons
Me reste juste à vivre et à profiter
De cette liberté si chèrement gagnée.

J’y serai demain, si tout se passe bien
J’aurai tout gagné, l’amour, la paix et la liberté.
Track Name: 9-Eden
La route est longue vers mon Eden,
Mon paradis promis sur terre
La route est belle quoiqu’il advienne
Quand le soleil se couche sur la mer.

Je sais maintenant que tout se fane
Que les belles plantes Deviennent des dames
Qu’au-delà du corps il n’y a que l’âme
Qui soit plus forte que les flammes.

Y a tant de choses qui me rappellent
Que seules les neiges sont éternelles
Moi la jeune pousse un peu rebelle
Que la liberté a rendue belle.

M’en voulez pas si je m’éloigne
Pour vivre seule ma décadence
Moi la belle plante devenue femme
Je veux garder mon innocence.
Track Name: 11-La vie facile
Je me suis bien acclimatée
À cette falaise ensoleillée
Moi qui rêvais de grands espaces,
Au moins maintenant j’ai de la place.

Comme j’ai bien fait de déserter
Ce salon morne mal éclairé,
Aux prochaines vacances d’été
J’aurai fini déshydratée.

J’ai les racines en éventail
Et je me fais dorer le pistil
J’ai bien fait de quitter le bercail
Pour jouir de la vie facile.

Maintenant plantée vers l’avenir
Je regarde au loin mes souvenirs
Et sous le soleil au zénith
Je suis fière de ma réussite.